mercredi 25 novembre 2015

Ou sont passés les grands jours ? - JIM - ill. Alex TEFENKGI

Résultat de recherche d'images pour "ou sont passes nos grands jours"Hugo, 40 ans, est venu avec sa compagne Alice sur la tombe de son papa. Cela n'est pas sans lui rappeler la mort de son meilleur ami, Fred, qui s'est suicidé il y a plusieurs mois. Ses amis, dont Jean-Marc et Etienne, ne comprennent toujours pas son geste.Copains d'enfance, ils ont suivi en un parcours différent, mais ils ont en commun des souvenirs qui leur rappelle leur jeunesse, le temps de l'insouciance. Hugo est celui qui a le plus de mal à accepter la mort de Fred, alors il s'accroche au passé, appelant sans cesse le numéro de téléphone de son ami, même si c'est désormais une autre personne qui décroche. Ayant rendez-vous avec les parents de Fred chez le notaire, ils vont découvrir les drôles de colis que leur ami défunt leur a légué, des cadeaux surprenants dont ils devront comprendre le sens.

Une bande dessinée émouvante en deux tomes  sur les quadras. Le titre (et la très belle couverture) évoque bien cette histoire du temps qui passe, quand on se dit que ses plus belles années sont derrière soi et que l'avenir ne sera jamais à la hauteur du passé. Sont évoquées également le fait de grandir et d'accepter le poids des responsabilités. De belles histoires  d'amitié, d'amour tourmenté et des personnages attachants et crédibles, parfois hauts en couleur comme la mère immature d'Hugo. Une belle histoire ancrée dans le monde actuel.

Tous nos jours parfaits - Jennifer NIVEN

A partir de 13 ans

Résultat de recherche d'images pour "tous nos jours parfaits"Violet et Theodore, deux élèves de terminale se retrouvent un matin d'hiver au sommet du clocher du lycée. Tous deux sont montés là-haut avec l'idée de peut-être sauter dans le vide. Theodore va persuader Violet de redescendre. Tous deux se sentent désormais liés par cette expérience. Chacun se sent mal dans sa vie, pour des raisons différentes. Violet, qui a plein d'amis,  a perdu sa sœur aînée dans un accident de voiture dont elle est sortie indemne et depuis, sa tristesse et sa culpabilité l'empêche de reprendre pied. Théodore, lui, se sent mal dans sa tête depuis toujours,  en décalage avec les autres, se comportant souvent de façon étrange. Devant faire à deux un devoir de géographie qui doit les faire partir à la recherche des sites remarquables de leur état l'Indiana, ils vont peu à peu se rapprocher et se soutenir l'un l'autre.

Une belle histoire originale et émouvante.

Des histoires pour attendre le Père Noël


Pierre-François Lebrun a présenté "Du coeur au ventre"

Vendredi soir, à l'Espace culturel du champ de foire, Pierre-François Lebrun a présenté son film "Du coeur au ventre".
Pendant 8 mois, le réalisateur a filmé la construction d'un projet culturel, proposé et monté par les travailleurs sociaux avec les bénéficiaires du restaurant social Pierre landais, situé à Nantes. Peu à peu, des personnes, cabossées par les épreuves de la vie, vont retrouver confiance et estime de soi. Avec beaucoup de pudeur et d'humanité, Pierre-François Lebrun nous a donné un aperçu du quotidien dans ce lieu de partage et d'échange.
A la fin de la projection, les spectateurs ont pu lui poser des questions sur le tournage et sur l'avenir du restaurant.
Ce film était proposé dans le cadre du "Mois du film documentaire", coordonné dans le Finistère par l'association Daoulagad Breizh et le soutien de la bibliothèque du Finistère.
Pour voir et revoir ce documentaire, il est possible de l'emprunter à la bibliothèque qui en a acquis les droits. 

La guerre des lulus – Régis HAUTIERE – lll. HARDOC

Historique


Eté 1914, la guerre vient d’éclater mais les pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie n’ont pas été mis au courant. Leur instituteur est appelé sous les drapeaux mais la raison de son départ n’a pas été évoqué. Pour les Lulus, (Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig), la vie continue comme avant. Indisciplinés, ils ont une fois de plus fait le mur. Quand ils rentrent à l’orphelinat, il n’y a plus personne. Pendant leur absence, l’armée française l’a évacué, le jugeant trop près des lignes ennemies. Les Lulus, qui découvrent que le pays est en guerre, vont devoir se débrouiller seuls. Se joint à eux Luce, qui cherchent ses parents dont elle a été séparée. Ils doivent survivre et se cacher dans une région dévastée, où se nourrir et trouver un toit est un combat quotidien. L’aide et l’amitié de Hans, un déserteur allemand en fuite tombe à point nommé.


En cette période de centenaire de la première guerre mondiale, une bd qui nous fait découvrir le quotidien d’un pays en guerre. Les Lulus sont très attachants, ils jouent parfois les fiers à bras mais on sent leurs blessures. Les relations entre eux sont très fortes malgré les rivalités entre les deux plus grands qui se disputent la place de leader. On sent tout l’amour qu’ils se portent, se soutenant mutuellement, Lucien étant une sorte de père de substitution pour les plus jeunes. Les dialogues, plein d’humour rappellent la guerre des boutons.

3 tomes parus.

Dent d’ours – YANN – ill. Alain HENRIET



Historique

L’histoire commence dans les derniers mois de la 2ème guerre mondiale. Max, pilote de l’US air force, émigré aux États-Unis pour échapper aux persécutions en Europe, est accusé de trahison car on le prend pour un autre, Werner Konigsberg. Par le biais de flash-back  on découvre son enfance.

Résultat de recherche d'images pour "dent d'ours"Max et ses amis Werner et Hanna ont grandi en Haute-Silésie dans les années 30. Le trio est inséparable et est passionné d’aviation. L’arrivée du nazisme va changer leurs relations : Max, qui est juif, voit se mettre en place les premières mesures antisémites, tandis que Werner rallie les jeunesses hitlériennes, non par idéologie mais pour continuer à voler.

Passant habilement d’une époque à l’autre, nous suivons l’évolution de leurs relations, l’amitié mais aussi la compétition entre les deux garçons pour les beaux yeux d’Hannah, leur troublante ressemblance au point qu’on a parfois du mal à les distinguer.

Les couleurs, un peu rétro sont superbes. Le souci du détail ravira les amateurs d’aviation. Mêlant aventure et drame psychologique, cette série  riche en rebondissements, est une vraie réussite.


Le cycle 1 comprend trois tomes.

lundi 16 novembre 2015

DES LIVRES POUR RIRE

Si vous vous sentez un peu morose, vous pouvez découvrir notre sélection de livres drôles dans tous les espaces de la bibliothèque : des romans humoristiques, des albums loufoques, des bandes dessinées désopilantes...
avec en fil rouge le "mur des sourires"  pour lequel de nombreux lecteurs ont accepté de poser.

mercredi 4 novembre 2015

LE MONDE DES DOUDOUS

Les doudous, que ce soient de vieux tissus ou de jolies peluches, sont les compagnons de route indispensables des enfants. Ils sont les héros de nombreux albums, drôles ou émouvants.

 
Ils sont à l'honneur à la bibliothèque
 tout le mois de novembre
Venez visitez la
 maison des doudous, 
 dont les "habitants" ont été réalisés bénévolement par des doigts de fées (un grand merci à toutes celles qui ont créé pour nous tous ces personnages).

 



Les heures du conte du mercredi 4 et du samedi 14 novembre à 11 h leur seront consacrées.


Vous pouvez également admirer les doudous imaginés par les élèves de moyenne section de la classe de Frédéric Callac de l'école du lac.